Les actualités

Déconstruisons les idées reçues
Accueil / Déconstruisons les idées reçues
_MG_3635

Déconstruisons les idées reçues

5 novembre 2019

En raison de l’urbanisation croissante de notre société, les consommateurs s’éloignent de plus en plus du milieu rural. N’ayant plus de contacts directs avec les exploitants agricoles, l’image du métier d’éleveur de volailles provient soit d’histoires romancées par le cinéma ou la télévision soit de vidéos chocs faites pour choquer l’opinion publique.

Ces informations partiales ou fausses  ont des conséquences terribles pour les agriculteurs : méfiance de la part des consommateurs, intrusions sur les élevages, insultes, agressions … C’est pourquoi il est important de rétablir certaines vérités sur l’élevage !

 

FAUX !  En France, les poulets sont élevés en batterie

Dans notre pays, aucun poulet de chair n’est élevé en batteries ou en cages. Les volailles grandissent soit dans un poulailler soit en plein air. Les bâtiments d’élevage sont conçus et gérés pour répondre aux besoins exigeants des volailles. Elles ont l’espace pour se mouvoir et ont accès à la nourriture à l’eau 24h/24. Étant des animaux grégaires, elles restent souvent regroupées dans certaines zones du bâtiment malgré le fait qu’elles ont beaucoup d’espace à disposition pour circuler. Le chauffage, la ventilation, l’humidité ainsi que d’autres facteurs environnementaux sont tout le temps vérifiés à l’aide de nombreux capteurs disposés dans le bâtiment. Les conditions d’élevage sont adaptées au fur et à mesure que les animaux grandissent.

 

FAUX !  On injecte des hormones aux poulets pour qu’ils grandissent plus vite

Le mythe est tenace ! Aucune hormone de croissance n’a été utilisée pas les éleveurs sur les volailles depuis près de 50 ans. Les éleveurs ont arrêté leur utilisation bien avant leurs interdiction par l’union européenne en 1989. Cette fausse information vient du fait que d’autres pays n’hésitent pas à utiliser ces substances pour augmenter le poids des animaux comme les États-Unis par exemple.

 

FAUX !  Les agriculteurs élèvent des volailles génétiquement modifiés

De même que les éleveurs n’utilisent pas d’hormones de croissance, ils n’élèvent pas non plus des volailles OGM. De manière générale, il n’existe pas d’animaux génétiquement modifiés pour la consommation humaine en France. Alors pourquoi les animaux sont-ils plus gros d’avant ? Les progrès de croissance sont dus et uniquement dus au développement de nouvelles lignées génétiques, à l’amélioration de la nutrition animale et des conditions d’élevage. De plus, la coopération entre les éleveurs et les vétérinaires a permis de faire des avancées sur la biosécurité et la prévention des maladies.

 

FAUX !  Les volailles sont systématiquement traités aux antibiotiques

En France, l’usage des antibiotiques est strictement réglementé. Ainsi, ils ne sont jamais employés afin de traiter des animaux de manière préventive. Mais tout comme les humains, les volailles peuvent parfois tomber malades. Il est alors de la responsabilité de l’éleveur de procurer des soins à ses animaux. Leur utilisation est toujours soumise à prescription médicale du vétérinaire. Ainsi, les éleveurs ne peuvent pas les acheter et les administrer comme bon leur semble. Toute la volaille disponible dans le commerce est techniquement sans antibiotique. En effet, les éleveurs doivent respecter une période de retrait entre l’administration des médicaments et la mise sur le marché. Cette période de retrait permet aux animaux d’éliminer les traces d’antibiotiques. De plus, des contrôles sont effectués régulièrement en abattoir par les services vétérinaires de l’État afin de vérifier que les périodes de retrait ont bien été respectées.

 

Newsletter

Abonnez vous à la newletter !